Skip to content
Loading Events

Leçon introductive

Concept d’imaginaire et importance dans les politiques de la ville

Ceux qui en parlent, ceux qui en font l’expérience… les imaginent comme lorsque Donal Trump voit Bruxelles comme un “trou à rats”, comme lorsque le New-York Times considère Bruxelles, culturellement, comme le “nouveau Berlin”, comme lorsque les habitants ou les visiteurs voient Bruxelles comme une “ville toujours en chantier”, ou encore comme lorsque les médias internationaux prêtent à Bruxelles, capitale de l’Europe, les attributs d’une subjectivité: “Bruxelles a dit…”, “Bruxelles a décidé…”… Mais la ville se réfléchit, évolue, se critique… également à partir d’imaginaires. “Ville durable”, “ville participative”, “ville créative”, “ville bureaucratique”… autant d’imaginaires, parmi d’autres au travers desquels Bruxelles tente aujourd’hui de se réfléchir. C’est à cette dimension imaginaire de la ville que sera consacré ce cycle de cours, en insistant sur le fait que les imaginaires ne sont pas simplement des idées, mais qu’ils se matérialisent, que c’est en fonction d’eux que la ville se reconfigure comme lorsque l’imaginaire de la vitesse conduit à la construction de boulevards et d’autoroutes de pénétration, ou comme lorsque l’imaginaire de la ville durable conduit à l’établissement de nouvelles normes en matière de construction.

SPREKER(S)

Uurrooster

10:00 > 12:00

Plaats

Maison des Cultures et de la Cohésion Sociale de Molenbeek

VOLGENDE EVENEMENTEN VAN DE CYCLUS

Aucun événement lié à cet intervenant